Ugly Love

Titre: Ugly Love

Auteur : Colleen Hoover

Date de publication : 2014


Résumé:

Quand Tate Collins rencontre Miles Archer, elle sait que ce n’est pas le coup de foudre. Et pour cause, le beau pilote n’a de temps que pour les aventures sans lendemain. Ils ne peuvent pourtant pas nier leur attraction mutuelle, aussi immédiate que brûlante. Alors pourquoi ne pas se laisser séduire, quand le sexe est si bon ? Pas d’attaches, simplement la passion… Leur arrangement semble parfait, tant que Tate accepte de respecter les deux règles de Miles : Pas de question sur le passé, Ne pas espérer de futur. Cependant, ils vont vite comprendre que le coeur ne suit pas d’autres règles que les siennes. L’amour, même quand il n’est pas une évidence, sera-t-il plus fort que leurs promesses ?

Mon avis:

Résultat de recherche d'images pour "hug book gif"

Encore un coup de cœur signé Colleen Hoover!

L’histoire est vraiment prenante que ce soit du point de vue de Miles ou bien de Tate, on se demande ce qu’il va bien se passer (même si on sait des le depart de quoi sera faite la fin)

Tate est une fille pleine de vie, enfin c’est comme ça que je l’ai perçue. Elle rencontre Miles d’une façon assez surprenante (d’ailleurs j’ai eu un peu peur que Miles soit l’homme qu’elle croise dans l’ascenseur au début) elle a été assez touchée par sa détresse. Elle tombe assez vite sous son charme sans pour autant paraître pour la fille désespérée. L’accord que lui propose Miles lui convient au départ, elle n’as pas le temps pour une histoire d’amour.

Miles est tellement torturé, on revis son passé au fil des pages, et c’est assez troublant. D’une part il parait vraiment super naïf (a moins que ce soit la traduction qui donne cet impression) et quand on connais le dénouement c’est vraiment triste! J’avais plusieurs hypothèses mais je suis restée très émue.

Il y’a aussi Cap’taine , j’ai beaucoup aimé ce personnage tout en sagesse qui au final trouve la solution pour que Miles aille mieux et assume ce qui se trouve au fond de lui.

J’ai bien aimer en savoir plus sur Rachel, c’est un schéma peu commun dans ce genre d’histoire mais comme tout tourne autour du passé autant voir le futur du passé et ma foi c’était vraiment plaisant.

L’épilogue est tout simplement parfait, plein de sens. Miles a pu tourner la dernière page de sa douleur même si la douleur ne disparaît pas il peut enfin y mettre pause pour de bon.

En somme je suis tombée amoureuse de cette histoire :p

Ugly Love va être adapté en film, il devait sortir en 2016 mais visiblement il n’est toujours pas tourner. Cependant il y’a un trailer et quelques visages.

Nick Bateman sera Miles Archer

Cody Hackman sera Corbin Collins

Et je pense que c’est tout ce que nous avons pour le moment (du moins c’est tout ce que j’ai pu trouver)

Concernant le choix de Nick Bateman, dans le fond c’est un bon choix mais Miles a les yeux bleu et si je me souviens bien il est presque blond : le total opposé en fait! Mais ce ne serait pas le premier personnage d’un roman a subir ce genre de petites transformations lors du passage a l’écran 😉

Outlander tome 3 – Le voyage

zoom


Titre: Outlander tome 3- Le voyage

Auteur : Diana Gabaldon

Date de publication : 1993


Résumé :

Vingt années se sont écoulées depuis le périple de Claire Beauchamp-Randall dans l’Écosse du XVIIIe siècle.
Si l’infirmière britannique a refait sa vie depuis, le souvenir de Jamie Fraser et des années tumultueuses vécues ensemble reste intact. Aussi, lorsqu’elle apprend qu’il a survécu à la sanglante bataille de Culloden ayant marqué la défaite de l’armée écossaise, elle se trouve confrontée à un terrible dilemme. En remontant une nouvelle fois le temps, retrouvera-t-elle celui qu’elle a quitté deux décennies auparavant ?

Mon avis : 

Bon je dois bien avouer que maintenant (et aussi pendant une grande partie de l’histoire) j’ai la même expression que Jamie. Je viens de finir le livre que j’ai débuté le 6 janvier…oui 2 mois pour le lire! Bon j’ai eu des moments où je n’avais soit pas envie de lire soit la possibilité de le faire. Je suis déçue d’avoir mis autant de temps. Ceci dit j’ai trouver une technique infaillible pour bien me mettre dans l’histoire : écouter les b.o de la série! Ça fonctionne à merveille, je regrette juste de ne pas avoir eu l’idée plus tôt.

J’ai eu du mal avec les passages en 1968, peut-être le manque d’action. Les passages avec Frank on pu permettre de comprendre pourquoi Claire voulais repartir, même si l’amour qu’elle porte à Jamie y joue pour 99%.

Les parties de Jamie seul sont intéressantes, sa vie en prison et ailleurs est tellement détaillée qu’on pourrait presque se sentir à sa place, encore une Diana Gabaldon a su nous faire voir tout son talent.

Les retrouvailles ont à mon goût manquées d’émotions, comme si ils s’étaient quittés il y a peu de temps. C’est dommage, après j’ai peut-être mal interprété ce moment là.

J’ai pensé pendant un long moment que c’était un tome introductif vers d’autres aventures,je le trouvais plat, réjouissant mais sans grand relief. Je pense qu’au contraire juste une partie du roman est une introduction vers des aventures qui arrivent dans les chapitres suivants. Je me demandais depuis un moment par quel heureux hasard ils se retrouvaient à la Jamaïque, et franchement tout s’imbrique à la perfection, rien n’est incohérent, rien n’est laisser au hasard. La fin nous laisse présager de nouvelles aventures (je me suis un peu spoilé et je pense que c’est le cas)

On est dans plusieurs ambiance, tout comme dans le tome 2 on oublie l’ambiance d’un précédent paysage tellement Diana Gabaldon arrive nous alpaguer avec force dans son récit. Je ne sais pas combien d’épisodes il y aura pour l’adaptation mais j’espère qu’il y en aura assez pour montrer toute l’étendue de l’histoire.

Concernant les personnages, j’ai eu peur d’un couple vieillissant, et franchement on ne fais plus attention, c’est comme si les 20 ans écoulés n’existaient pas. Jamie n’as pas vraiment changer, il est par moments distant, et se pose moins de questions, je suis contente que ni lui ni Claire n’aient eu de gros changements. Claire paraît plus maternelle, dans le précédent tome j’ai eu l’impression qu’elle restait en retrait avec Fergus, mais la avec petit Ian elle est tout en douceur, peut être le fait que depuis elle soit devenue mère.

Les nouveaux personnages sont vraiment géniaux , on en viens à oublier Murtagh, meme si par moments je me demandais ce qu’il aurait fais dans certaines situations.J’ai vraiment adoré petit Ian qui a mon avis doit ,mentalement, beaucoup ressembler à son oncle Jamie à son âge.

Concernant Fergus je l’imaginais avoir 20 ans alors que c’est physiquement impossible, du coup quand son âge a été mentionné au côté de celui de sa femme , le choc! Enfin cette différence d’âge est quand même impressionnante !

Je ne vais pas tout détailler, c’est un tome qu’il faut lire sans rien savoir sinon on y perds un peu.

C’est un tome qui est vraiment rempli d’humour, d’amour, de craintes,d’aventures. Je ne sais pas si Claire retraversera les pierres mais vu ce qu’elle en dit j’en doute très fortement.

J’espère les revoir très vite en Ecosse (Bon avec mes spoiler je connais la réponse enfin plus ou moins !)

Donc foncez vite sur ce tome avant la sortie de la saison 3 prévue en septembre et n’oubliez pas vos écouteurs , lire Outlander est une expérience forte et au son de la cornemuse ça l’est encore plus 😉 (Je suis contente de ne pas avoir écouté la musique « Faith » de la saison 2 pendant un certain passage j’aurais eu encore plus envie de pleurer :p)

The air he breathes

Couverture The Air He Breathes


Titre: The air he breathes

Auteur : Brittainy C. Cherry

Date de publication : 2015


Résumé:

Tristan et Elizabeth sont voisins, ils n’ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisi de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s’extraire du monde. Mais Elizabeth ne l’entend pas de cette façon. Elle sait qu’ils sont tous les deux en miettes et qu’ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantômes. C’est sans compter avec toutes les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route. Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues.

Mon avis: 

Quelle sensation horrible de laisser quelque chose qu’on aime…C’est ce que j’ai ressenti en refermant le livre. Cette histoire m’as chamboulée mais vraiment! Les protagonistes sont tellement touchants! Leurs histoires passées sont tristes, mais leurs avenirs est tellement radieux. J’ai fini ma lecture cette nuit et ce matin en me réveillant il me tardait d’être ce soir pour le continuer mais quand je me suis souvenue que je l’avais fini, le réveil fut brutal! Oui réellement! Ahah!

Le duo Tristan/Elizabeth fonctionne a merveille, ils se trouvent, s’affrontent, affrontent les autres. Certains passages arrivent bien vite, comme quand ils essaient d’oublier ensemble, mais le reste sinon se mets en place plus lentement et c’est agréable.

Par contre, ils s’aiment, se le disent, après ils doutent, se le re-disent, re-doutes, hésitations, et on recommence. C’est assez agaçant je l’avoue!

Mais leur parcours est tellement beau,ils m’ont vraiment fais rêver, j’espère un jour pouvoir voir ce récit sur écran (et bien adapté si possible :p)

Les personnages secondaires sont tout autant attachants.

J’ai ri, j’ai pleuré,j’ai aimé,je me suis énervée bref méga coup de cœur encore une fois!

On évite certains clichés, notamment quand Elizabeth demande a Tristan si il veux déjeuner chez elle et qui lui répond sans détour : Non! Dans certaines autres histoire il aurais dit oui et la coup de foudre et tout et tout :p

L’épilogue est superbe, d’ailleurs je ne m’attendais pas en avoir un, tout est en place, on as l’explication du titre du livre (Je me demandais a quoi il correspondais) mais comme d’habitude j’en veux plus! Je sais que les autres tomes ne sont pas sur eux, mais j’aimerais suivre ces personnages encore longtemps 😦 (Je suis incurable! )

En parlant des autres  tomes, c’est une saga basée sur les éléments, ici nous avons l’air, le second tome The fire between high & lo  ,donc le feu,sort en France en mars 2017. The silent waters ,l’eau, sort en 2017 mais je ne sais pas si c’est en mars ou pas 🙂 Pour le quatrième,The gravity of us ,la terre, doit sortir ce printemps en vo 🙂

Bon sinon pour continuer dans mes habitudes en voulant regarder le nombres de pages je suis tombée sur les dernières phrases donc je n’avais pas trop de suspens, ceci dit vu le registre il n’y avais pas trop de suspens!

Abonne-toi (Like & subscribe)

Abonne-toi par [Bell, Jay]


Titre: Abonne-toi

Auteur : Jay Bell

Date de publication : 2013


Résumé:

Rappelez-vous ce gars sexy sur Youtube qui a attiré votre attention. Celui aux pectoraux impressionnants et au sourire de tombeur. Je parie que vous ne pouviez plus arrêter de regarder ses vidéos. Imaginez maintenant que l’on vous donne une chance de le rencontrer, transformant vos fantasmes en réalité. Seule ombre à votre tableau idyllique: son petit ami.

On dit que l’amour peut tout conquérir, mais l’amour pourra-t-il conquérir l’amour ?

Mon avis:

Comme j’ai pu le dire dans mon précédent article, je ne suis pas fan mais pas du tout fan de la lecture numérique. J’ai pourtant l’application Kindle installée sur mon téléphone, donc je télécharge des courts romans gratuits,et la plupart du temps soit je ne les lis pas soit j’abandonne. Ici, j’ai pris l’histoire sans trop m’attarder sur le résumé, c’était gratuit je l’ai pris (#radine)

Et bien ma foi, je suis en train de lire « The air he breathes » et bon il est pas mal gros, j’en lis +/- 70 pages par soir (C’est pour ma part un livre qu’il faut savourer, donc je ne me mets pas trop la pression a le finir vite :p) et du coup la journée ou même le soir après avoir tout éteint je me suis mise a lire Abonne-toi.

Bon, j’ai eu un peu peur au début, parce que la plupart des ebook gratuits que j’ai, c’est un peu du n’importe quoi (enfin à mon goût bien entendu), je me suis lancée sans trop d’attentes.

Mais cette nouvelle est un petit monstre d’amour! C’est vrai que ça va vite, le format étant ce qu’il est. C’est vrai aussi que certaines situations tombent comme un cheveu sur la soupe. Mais l’histoire est tellement au goût du jour, que ce soit dans les sentiments ou bien dans la situation en elle même. Beaucoup de personnes fantasment sur des personnalités connues mais au final ce ne sont que des images, seuls les proches savent ce qu’ils sont réellement.

Evan est dans cette situation vis a vis de Tony, mais ce dernier est en couple avec Orlando.

Je trouve que la morale de l’histoire est belle, les personnages sont touchants, pas de caricatures, ils sont tous justes dans leurs rôles.

C’est mon premier M/M et franchement c’était vraiment bon, donc je pense que ce ne sera pas le dernier 😉

Confess

9782755625875


Titre: Confess

Auteur : Colleen Hoover

Date de publication : 2015


Résumé:

Auburn Reed a des plans très précis pour son avenir, et elle ne laissera personne se mettre sur son chemin. Lorsqu’elle franchit la porte d’une galerie d’art à Dallas pour un entretien, elle s’attend à tout sauf à l’irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry.Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup de choses à vouloir cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser toutes ses barrières, pour comprendre qu’elle risque bien plus gros qu’elle ne pensait.Elle n’a qu’une solution : s’éloigner d’Owen au plus vite. Mais la dernière chose que souhaite Owen, c’est la perdre. Pour sauver leur relation, il devra tout confesser. Mais parfois, les mots peuvent être bien plus destructeur que la vérité…

Mon avis : 

Ma lecture date d’un long moment, mon avis risque d’être un peu confus, j’en suis désolée:/

Ce livre est un véritable coup de cœur! (Oui c’est récurent chez moi :p )

J’ai commencé mon livre en étant dubitative, tout allait si vite! Je n’avais jusqu’à présent lu qu’un début d’histoire de Colleen Hoover sur Fyctia ,je n’ai pas continué car la lecture numérique n’est pas faite pour moi et justement tout se passait vite! J’ai pu constaté que c’est son style d’écriture. Donc Confess, est mon premier roman de Colleen Hoover et franchement j’ai plus qu’aimer.

L’histoire au premier abord c’est du déjà vu si je puis dire. Mais au fil du récit ce que j’ai beaucoup apprécié c’est le fait qu’on ne sait pas comment les protagonistes vont se sortir de certaines situations. Je devine assez facilement les intrigues, mais la sur certaines choses je n’ai rien vu venir! (Bon pour d’autres c’était évident)

Les personnages sont tellement attachants, l’histoire est belle dans pratiquement tout ses détails. La première « rencontre » entre Owen et Auburn ne m’as pas surprise, je m’attendais à quelque chose de plus « spectaculaire », j’étais tout au long du livre dans l’attente de cette révélation mais ce n’est pas non plus une grosse déception. Ça semblait mal parti, mais au contraire le coup de cœur est venu petit à petit, ce qui a mon goût est mieux qu’un coup de cœur dès le début et qui s’estompe au fil des pages.

Les illustrations des peinture d’Owen sont justes magnifiques, et quand on est pas au courant qu’elles sont dans le livre, c’est une merveilleuse surprise!"Confess" by Colleen Hoover   Artwork by Danny O'Connor

Afficher l'image d'origine

Et cerise sur le gâteau, Confess va être adapté en feuilleton télévisé! Katie Leclerc dans le rôle d’Aurburn Reed et Ryan Cooper dans celui d’Owen Gentry. Colleen Hoover sera un des producteurs exécutif, donc rien ne sera laissé au hasard 🙂 J’ai vraiment hâte de pouvoir le voir 🙂

 L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout

L’image contient peut-être : 2 personnes, personnes debout

Paranoïa

zoom


Titre: Paranoïa

Auteur : Melissa Bellevigne

Date de publication : 2016


Résumé:

Lisa Hernest, psychiatre reconnue et spécialisée dans les cas complexes, est appelée à l’institut Saint-Vincent en périphérie de Paris. Elle va rencontrer sa nouvelle patiente : Judy Desforêt, internée pour paranoïa et hallucinations, enceinte de cinq mois et qui refuse de s’alimenter. Dès leur première entrevue, la jeune femme qui se dresse face à elle fait preuve d’une lucidité et d’un discernement hors pair. Et plus Lisa apprend à la connaître, plus leurs échanges viennent ébranler ses propres convictions professionnelles et personnelles. Entretien après entretien, Judy lui livre en effet une curieuse histoire, mêlant sa quête des racines familiales en Angleterre et la présence invisible d’un certain Alwyn, cet homme qui la suit comme son ombre depuis toujours. Progressivement, Lisa, l’experte en âmes fragiles, sent ses moyens lui échapper et Judy la déstabiliser. À mesure que les mois passent et que la date de l’accouchement approche, la vérité semble s’éloigner.

Mon avis:

Ma lecture date d’un long moment, mon avis risque d’être un peu confus, j’en suis désolée :/

Bon de base je ne suis pas du tout fan des livres de youtubeurs qui pour moi n’ont aucun réel interet, c’est comme si on leur offrais l’opportunité d’écrire qu’importe le contenu tant que leurs noms sont sur le livre, il se vendras tandis que des gens avec du talent (suivant nos goûts j’en conviens.) vont plus ou moins galérer pour se faire publier. Pour ce livre c’est diffèrent, j’avais craquer sur le résumé que la page facebook de blackmoon nous avais fais part, et j’ai été surprise par la suite en découvrant sur twitter qu’il était de Golden Wendy, un youtubeuse que j’apprécie mais ce dernier point ne m’as en aucun cas influencée pour l’achat du livre et j’apprécie le fait qu’elle ai signer cette histoire par son vrai nom et le fait de ne pas avoir une banderole sur le livre avec sa chaine youtube est plaisant. Le résumé m’as vraiment intriguée et cette lecture fut un coup de coeur!

Judy au premier abord peut être détestable, surtout envers Alwyn mais on comprends très rapidement que ce n’est pas facile de vivre ce qu’elle est en train de vivre. « A cause » de lui elle n’as pas la vie facile et ce depuis sa petite enfance, du coup difficile d’être légère quand on est cataloguée de folle.

Alwyn quant a lui est une crème! Non franchement je l’aime trop quoi! Il sait ce qui est bon ou pas pour Judy, il est la a la protéger qu’importe ce qu’elle lui dis. On apprends au fil des pages son histoire et pourquoi il est la.

Bon par contre Lisa est un personnage que je n’ai pas vraiment apprécier, elle est a mon goût trop carriériste (ce n’est pas non plus le pire défaut au monde) au dépit de son mari qui lui n’attends qu’une chose, qu’elle soit la entièrement et non pas avec les esprits de ses patients. Je n’ai pas trouver les passages de Lisa super intéressants mais ça n’as pas trop freiné ma lecture.

Pour finir j’ai trouver l’écriture si douce et remplie d’amour, je vois pas d’autres qualificatifs! L’histoire est originale,surprenante et pleine de tendresse même dans les moments ou justement la tendresse n’y est pas. La fin nous laisse sur un suspens terrible, je me suis fait des tas de scénarios mais du coup je n’ai pas la réponse. Bon si jamais je croise fort les doigts pour qu’une suite vois le jour 🙂

Le péché des anges

Couverture Le péché des anges


Titre: Le péché des anges

Auteur : Charlotte Link

Date de publication : 1996


Résumé:

Maximilian et Mario sont des jumeaux parfaits. Le premier est interné depuis six ans dans un hôpital psychiatrique. Quel crime a-t-il commis ? Nul ne le sait… Lorsque Mario lui annonce qu’il part séjourner seul dans leur maison de famille, Maximilian panique. Pourquoi ce voyage le bouleverse-t-il autant ? Il décide de s’échapper de l’hôpital…

Mon avis:

L’histoire de base a tout pour plaire, on ne sais pas trop ce qu’il va se passer donc on rentre dans l’histoire un peu a l’aveuglette.

J’ai bien aimer, mais il y’a beaucoup trop de longueurs a mon goût.

Certains passages auraient pu ne pas être dans le livre, cela n’aurait qu’alléger la lecture, car ces passages sont a mon avis pas vraiment essentiels a l’intrigues.

Nous avons plusieurs points de vue, un peu trop d’ailleurs, et je ne sais pas si dans toute les éditions c’est la même chose mais il n’y a pas de grands changements entre les points de vue, on peut avoir sur une même page deux personnages avec leurs propres points de vues. J’aurais personnellement apprécier que ce soit découpé en chapitres.

La fin est prévisible, enfin j’avais imaginer deux destins pour Mario et Maximilian car au fil de la lecture on se rends compte qu’il n’y a pas beaucoup de solutions finales. Dans tout les cas la fin est facile et un peu bâclée, après je ne suis pas spécialiste de ce genre littéraire donc je pense qu’un gros twist est peu probable .

En parlant de twist, j’ai pas trop compris le pourquoi du comment, enfin le choix qu’on fait la mère et le frère c’est juste du wtf en puissance. Je peux comprendre l’importance de protéger les gens qu’on aimes. Mais au point de mettre la vie d’autres personnes en danger, j’en reste dubitative.

La personnalité des jumeaux « change » en cours de route et c’est vrai qu’on se demande ou tout ça va mener, on se pose des questions. Même si la fin est prévisible, ce changement l’est un peu moins, même si j’y ai penser durant la lecture.

Au final le sujet de base a tout pour plaire, j’ai passé un bon moment de lecture mais j’ai parfois eu l’impression de lire un gros fourre tout ou toute les idées sont mises en vrac, ou tout les personnages parlent en même temps.

Niveau personnages j’ai beaucoup aimé Maximilian, par contre la mère j’ai eu beaucoup de mal a accrocher avec elle et ses décisions.

Une vie ailleurs

Afficher l'image d'origine


Titre: Une vie ailleurs

Auteur : Gabrielle Zevin

Date de publication : 2005


Résumé:

Liz Hall, 15 ans, vient de mourir dans un accident de vélo. Elle se retrouve sur Ailleurs, un lieu où les défunts rajeunissent jusqu’à redevenir bébés et repartir dans le grand cycle de l’humanité. Pour Liz, qui rêvait d’atteindre enfin ses seize ans, le choc est brutal. Car elle n’a aucune envie de rajeunir. Ce qu’elle voulait, c’était décrocher son permis. Entrer à la fac. Connaître enfin le grand amour ! Il va pourtant lui falloir faire le deuil de son ancienne vie sur Terre avant de trouver un sens à cette nouvelle existence.

Mon avis :

 Afficher l'image d'origine

Ce livre est juste magnifique!

L’histoire est tellement prenante, on s’imagine très bien les décors, l’ambiance, les sensations.

L’écriture est tellement fluide, on ne peut qu’être emportés par ce récit. Liz m’as surprise tout du long par ses choix, elle passe de l’ado boudeuse a une personne plus mature grâce notamment à ses multiples rencontres. J’ai imaginer un tas de fins potentielles, j’ai quand même été un peu déçue par celle qui nous est proposée, ceci dit elle n’est pas si inattendue que ça, celles que je m’imaginais étaient prévisibles mais cela aurait été peut-être en raccord avec la vie antérieure de Liz.

Les personnages sont vraiment attachants, que ce soit du côté des animaux que des humains.

J’ai personnellement été transportée par cette histoire, qui au premier abord est triste. D’ailleurs on se sent tellement bien dans cet univers qu’on en viens a oublier qu’a la base tout parle de la mort!

 Reaction GIF: oh my god, Joey Tribbiani, Matt LeBlanc, Friends

Ce livre est vraiment adapté a tout le monde, que ce soit a un ado ou bien un adulte, il permet je pense, aussi d’aider quelqu’un en plein deuil.

L’horreur de Dunwich

81iehknmmdl


Titre: L’horreur de Dunwich

Auteur : H.P Lovecraft

Date de publication : 1928


Résumé:

Dunwich, petit village lugubre cerné par les collines du Massachusetts, est le théâtre d’événements étranges et inquiétants. Le mystère plane autour de la naissance de Wilbur Whateley et le mauvais sort semble s’acharner sur sa famille. Après une enfance solitaire, Wilbur, guidé par ses instincts maléfiques, dérobe un livre de sorcellerie, le Necronomicon…

Verrouillez les portes, calfeutrez les fenêtres et allumez toutes les lumières avant d’ouvrir ce livre…

Mon avis:

Premièrement je trouve cette couverture vraiment belle.

Ne connaissant pas l’univers de Lovecraft, je me suis juste référée au résumé et ma foi je me suis plantée en beauté.

L’histoire est néanmoins intéressante mais si comme moi vous ne connaissez pas l’univers de l’auteur , en lisant ce résumé oubliez tout ce a quoi vous pensez.

C’était comme je l’ai dit intéressant, mais n’étant pas une passionnée de tout ce qui est extra terrestres et compagnie je ne suis pas certaine de retenter l’expérience avec cet auteur.

Son écriture est vraiment bonne, un peu lourde mais sans trop, du moins elle reste agréable.

Niveau frayeur, ayant été écrit en 1928 les attentes ont considérablement changées. Du moins en 2016 certains peuvent quand même avoir peur, mais avec tout les films et autres, qu’on as a notre disposition de nos jours, qui sont bien plus gores si je puis dire cela reste un peu compliqué.

Je conseille donc cette histoire a ceux qui aiment la science fiction, les extra terrestres, ils trouveront sans doutes leurs bonheur 🙂

Quand la nuit devient jour

Afficher l'image d'origine


Titre: Quand la nuit devient jour

Auteur : Sophie Jomain

Date de publication : 2016


Résumé:

« On m’a demandé un jour de définir ma douleur. Je sais dire ce que je ressens lorsque je m’enfonce une épine dans le pied, décrire l’échauffement d’une brûlure, parler des nœuds dans mon estomac quand j’ai trop mangé, de l’élancement lancinant d’une carie, mais je suis incapable d’expliquer ce qui me ronge de l’intérieur et qui me fait mal au-delà de toute souffrance que je connais déjà.
La dépression.
Ma faiblesse.
Le combat que je mène contre moi-même est sans fin, et personne n’est en mesure de m’aider. Dieu, la science, la médecine, même l’amour des miens a échoué. Ils m’ont perdue. Sans doute depuis le début.
J’ai vingt-neuf ans, je m’appelle Camille, je suis franco-belge, et je vais mourir dans trois mois.
Le 6 avril 2016.
Par euthanasie volontaire assistée. »

Mon avis :

J’ai eu du mal au début, enfin je me demandais comment toute l’histoire pouvait tenir dans un livre aussi fin vu qu’on débute par Camille qui nous raconte son passé. Mais Sophie Jomain avec sa divine écriture (oui je suis une fan de Sophie Jomain ne me jugez pas!) a su enchaîner sans que cela prenne les trois quarts du livre, même si j’ai trouver que certains passages avant l’arrivée de Camille au centre, un peu longs.

Je n’ai pas vraiment apprécier le personnage de Camille, peut-être qu’on était trop semblables sur certains points…Et peut-être parce que c’est son point de vue qui es ici représenté, elle ne va pas montrer d’émotions sachant que la mort est sa bouée de secours du coup je pense qu’on ne peut pas s’attacher aussi facilement que si elle était dans le « camp adverse » enfin si on prends le cas de « Avant toi » on avait principalement le point de vue de Louisa, qui elle accompagnait Will, donc on était touché parce qu’elle ne voulait pas tout ça. Enfin je ne sais pas si c’est bien clair cette explication.

Le Dr Peeters est vraiment un pilier pour elle, bien plus qu’un médecin. D’ailleurs son point de vue m’as fait pleurer, peut-être parce qu’il a un regard extérieur a tout ça mais effectivement j’ai été plus émue par ce passage que par les moments de Camille.

La détresse de Camille m’as néanmoins touchée, on ne peut pas rester insensible, j’aurais aimer qu’on puisse voir en elle un peu plus de combativité dans son passé.

On se rend compte qu’elle va mieux, pour elle c’est parce que la date avance mais je pense que c’est parce qu’elle est entourée de personnes bienveillantes qui ne lui demandent rien en retour et qui ne la juge pas.

La fin m’as laissée perplexe, je savais qu’il y avais un épilogue, je l’avais vu quand j’ai voulu voir le nombre de pages. Mais je ne sais pas comment interpréter cette fin, je trouve ça dommage mais je pense qu’on peut l’imaginer comme bon nous semble.

L’écriture de Sophie Jomain est toujours aussi légère, on rentre facilement dans l’histoire, elle nous transporte dans l’univers qu’elle dépeint et c’est vraiment plaisant on ne perds pas de temps a rentrer dans l’histoire. Elle a du faire un vrai travail de recherches pour décrire tout les maux de Camille, pour les détails médicaux, je n’ai pas trouver de réelles fausses notes dans cette histoire. Je retiens que malgré tout on peut trouver de la lumière dans les heures les plus sombres de notre vie.