Le péché des anges

Couverture Le péché des anges


Titre: Le péché des anges

Auteur : Charlotte Link

Date de publication : 1996


Résumé:

Maximilian et Mario sont des jumeaux parfaits. Le premier est interné depuis six ans dans un hôpital psychiatrique. Quel crime a-t-il commis ? Nul ne le sait… Lorsque Mario lui annonce qu’il part séjourner seul dans leur maison de famille, Maximilian panique. Pourquoi ce voyage le bouleverse-t-il autant ? Il décide de s’échapper de l’hôpital…

Mon avis:

L’histoire de base a tout pour plaire, on ne sais pas trop ce qu’il va se passer donc on rentre dans l’histoire un peu a l’aveuglette.

J’ai bien aimer, mais il y’a beaucoup trop de longueurs a mon goût.

Certains passages auraient pu ne pas être dans le livre, cela n’aurait qu’alléger la lecture, car ces passages sont a mon avis pas vraiment essentiels a l’intrigues.

Nous avons plusieurs points de vue, un peu trop d’ailleurs, et je ne sais pas si dans toute les éditions c’est la même chose mais il n’y a pas de grands changements entre les points de vue, on peut avoir sur une même page deux personnages avec leurs propres points de vues. J’aurais personnellement apprécier que ce soit découpé en chapitres.

La fin est prévisible, enfin j’avais imaginer deux destins pour Mario et Maximilian car au fil de la lecture on se rends compte qu’il n’y a pas beaucoup de solutions finales. Dans tout les cas la fin est facile et un peu bâclée, après je ne suis pas spécialiste de ce genre littéraire donc je pense qu’un gros twist est peu probable .

En parlant de twist, j’ai pas trop compris le pourquoi du comment, enfin le choix qu’on fait la mère et le frère c’est juste du wtf en puissance. Je peux comprendre l’importance de protéger les gens qu’on aimes. Mais au point de mettre la vie d’autres personnes en danger, j’en reste dubitative.

La personnalité des jumeaux « change » en cours de route et c’est vrai qu’on se demande ou tout ça va mener, on se pose des questions. Même si la fin est prévisible, ce changement l’est un peu moins, même si j’y ai penser durant la lecture.

Au final le sujet de base a tout pour plaire, j’ai passé un bon moment de lecture mais j’ai parfois eu l’impression de lire un gros fourre tout ou toute les idées sont mises en vrac, ou tout les personnages parlent en même temps.

Niveau personnages j’ai beaucoup aimé Maximilian, par contre la mère j’ai eu beaucoup de mal a accrocher avec elle et ses décisions.

Publicités

Une vie ailleurs

Afficher l'image d'origine


Titre: Une vie ailleurs

Auteur : Gabrielle Zevin

Date de publication : 2005


Résumé:

Liz Hall, 15 ans, vient de mourir dans un accident de vélo. Elle se retrouve sur Ailleurs, un lieu où les défunts rajeunissent jusqu’à redevenir bébés et repartir dans le grand cycle de l’humanité. Pour Liz, qui rêvait d’atteindre enfin ses seize ans, le choc est brutal. Car elle n’a aucune envie de rajeunir. Ce qu’elle voulait, c’était décrocher son permis. Entrer à la fac. Connaître enfin le grand amour ! Il va pourtant lui falloir faire le deuil de son ancienne vie sur Terre avant de trouver un sens à cette nouvelle existence.

Mon avis :

 Afficher l'image d'origine

Ce livre est juste magnifique!

L’histoire est tellement prenante, on s’imagine très bien les décors, l’ambiance, les sensations.

L’écriture est tellement fluide, on ne peut qu’être emportés par ce récit. Liz m’as surprise tout du long par ses choix, elle passe de l’ado boudeuse a une personne plus mature grâce notamment à ses multiples rencontres. J’ai imaginer un tas de fins potentielles, j’ai quand même été un peu déçue par celle qui nous est proposée, ceci dit elle n’est pas si inattendue que ça, celles que je m’imaginais étaient prévisibles mais cela aurait été peut-être en raccord avec la vie antérieure de Liz.

Les personnages sont vraiment attachants, que ce soit du côté des animaux que des humains.

J’ai personnellement été transportée par cette histoire, qui au premier abord est triste. D’ailleurs on se sent tellement bien dans cet univers qu’on en viens a oublier qu’a la base tout parle de la mort!

 Reaction GIF: oh my god, Joey Tribbiani, Matt LeBlanc, Friends

Ce livre est vraiment adapté a tout le monde, que ce soit a un ado ou bien un adulte, il permet je pense, aussi d’aider quelqu’un en plein deuil.