Une vie de Coffe


 Titre: Une vie de Coffe

Auteur : Jean-Pierre Coffe

Date de publication : Mai 2015


Résumé :

Jean-Pierre Coffe : tout le monde le connaît, mais personne ne le connaît vraiment.Il se dévoile ici, à travers ses mémoires, avec une
incroyable sincérité. C’est un homme généreux,
enthousiaste, infatigable, mais c’est aussi un homme
blessé. De son enfance entre un père tué au début de
la guerre et une mère qui ne l’aimera jamais assez, de
l’aveu d’une paternité malheureuse jusqu’à la consolation
des jardins et des potagers, il n’oublie rien. Il raconte,
parfois dans les larmes, parfois dans un rire qui le réconcilie avec l’existence. Derrière le masque du trublion médiatique, apparaît le
visage d’un homme souvent seul, mal-aimé, trahi, mais toujours fidèle et prodigue en amitiés. Restaurateur parisien à la mode, meneur de revue, arpenteur du terroir français, militant du goût, ami de Jean Carmet, Jean-Claude Carrière, Miou-Miou, Jean Teulé, ou Michel Drucker, chacune de ses vies renaît l’une après l’autre. Les voici toutes assemblées pour n’en former qu’une. Une vie de Coffe !
Mon avis :
De ma vie je n’ai lu que 2 biographies, dont celle ci, je ne pourrais donc pas dire si le style est excellent. Par contre je peux certifier que son histoire m’as profondément émue! Le maître mot est chance.Car oui, Jean-Pierre Coffe n’as pas eu l’enfance que tout enfants a droit, il n’as pas reçu autant d’amour qu’il aurait voulu, il a vécu des drames personnels et professionnels…Mais il a su rebondir avec grâce, il a su cueillir chaque opportunités.Grand bien lui as fait, il est un travailleur accompli,un touche a tout! Qui de nos jours peut se targuer d’avoir accompli autant de choses que lui? Oh il doit bien y en avoir mais avec tout le tapage médiatique de nos jours, il faut se montrer! Lui non, il n’as en aucun cas recherché la célébrité, la gloire, les paillettes…Au fond il voulait être aimé mais pas comme ça, pas par des gens qu’ils ne connaissait pas! Malgré une mère dépourvue de toute affection maternelle et une épouse qui n’en as que le nom, et la perte de son fils tant attendu il a su rester droit dans ses bottes. Il a pu tout au long de sa vie compter sur ses amis, les vrais, ceux qui sont la contre vents et marées! Son fort caractère n’est qu’a mon avis une carapace, contre tout ces gens qui ne sont la que pour vivre a travers les autres, a profiter. Jean-Pierre Coffe est a mon sens, un boulimique du travail, un passionné, ce genre de personne qui aime faire profiter de ses passions sans rien en retour. Et je me dis que quand on est autant de fois touché par la chance, il serait bête de ne pas partager son savoir, et c’est ce qu’il fait depuis tant d’années avec la même fougue. Je recommande très fortement ce livre, cela nous apprends que si certains on un caractère bien affirmé ce n’est pas du au hasard, la vie nous enseigne a chaque moment qu’il faut rester fort.